Quand la peur m’empêche de bloguer …

humeur-echec-citation-tiboudnez

 

Il y a quelque temps, j’ai quitté/perdu mon travail. J’étais styliste, j’avais ma petite vie de salariée, je voyageais pas mal, je croulais sous le travail. J’avais même deux vies, me surnommant moi même ‘Clark Kent’ car les gens à mon travail n’étaient pas “informés” de mon côté “blogueuse”. Pas parce que j’en avais honte, loin de là, mais parce que je préférais garder mon petit jardin secret. A l’époque (il y a 4 mois) je cumulais donc le blog & mon travail de “salariée”. Ce départ, (un licenciement en l’occurrence, je n’ai pas claqué ma dem’!), je le voyais comme une chance de me lancer dans d’autres projets, des projets d’entrepreneuriat, pour le blog mais aussi pour une société que je monte avec une amie.

 

“Don’t be afraid to fail, be afraid to not try”

Après la période de fatigue qui s’est installée quand j’ai quitté mon poste, un autre sentiment s’est peu à peu immiscé dans mon esprit et dans mon cœur : la peur. Oui, je me rends compte que j’ai peur. De quoi ? De qui ? Pourquoi ?! Je ne sais pas exactement ce que je ressens. J’ai longtemps hésité à vous écrire ça, tout simplement par crainte de vous faire fuir avec mes états d’âme (et puis mes copines m’ont dit de m’exprimer alors voila …) mais finalement je me dis que le meilleur moyen de reprendre le dessus, de reprendre la main sur ce blog qui est MON bébé, c’est aussi d’y faire ce que JE veux.

 

A vrai dire, je suis très attristée d’avoir peur d’écrire ici. C’est un peu la grosse angoisse, le “burn out” du blog. Ce moment où j’ai ENFIN du temps pour faire des choses mais où finalement tout s’emmêle dans mon esprit. Moi qui avais pourtant une si belle routine “travail” + blog = bosser 7 jours/7. En toute sincérité, je peux dire que je gérais. Je menais ma barque d’une “main de maître”, comme on dit. Photos le weekend, articles rédigés le matin à 6h avant le boulot. Bref, j’étais sur tous les fronts mais j’avais mes HABITUDES. C’était dur, vraiment crevant, mais j’étais fière et motivée. Hop, hop, hop, tout semblait “couler de source” (arrêtez moi, je n’utilise que des expressions à la c**).

 

Et puis, sortir de mes habitudes, ce n’est pas si facile que ça. Je me sens comme “jetée dans le grand bain”, avec une pierre accrochée à mon pied ! J’ai perdu tous mes repères, ma façon de faire, mon organisation… Et au passage, j’ai choppé cette fichue “peur” qui fait tant de ravages dans mon esprit !

 

“La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé”

En fait, plein de choses se mêlent et alimentent ce sentiment :

La fatigue : en toute sincérité, je suis épuisée. Tant physiquement que psychologiquement, j’ai l’impression d’avoir affronté pas mal de choses depuis un an et je supporte donc moins bien les côtés négatifs du web : commentaires méchants (voir harcèlement…), jugements hâtifs (non je n’ai pas quitté mon travail pour “tester tous les filtres snapchat”), … Bref, tout ça passe “moins bien”. J’arrive toujours à voir le positif, bien entendu ! Mais les choses négatives me font plus “de mal” qu’il y a quelques mois. Et puis, il y a la pression de certains commentaires, même si quand je dis ça, on me réponds toujours “ah mais c’est la rançon d’la gloire ma p’tite”. Sachez le : je ne suis pas DU TOUT D’ACCORD avec cette idée. S’exposer sur internet ce n’est pas ouvrir la porte à toutes les horreurs, loin de là ! Mais ça, ce sera le sujet d’un autre article …

 

Envie ou pas envie ? Ça me trotte dans la tête car je ne suis plus sûre de mon sentiment vis à vis de mon blog : j’ai ENVIE de faire un article ou je DOIS faire un article ?! A chaque fois, je me sens un peu “entre deux”, même “entre eux deux” si je puis dire. Quand j’ai commencé, il n’y avais aucune pression. Ni de moi, ni de personne. Maintenant, je me mets la pression toute seule car j’ai à coeur de faire toujours MIEUX, toujours PLUS, toujours DIFFERENTS (sacré caractère de cochon que j’ai !) et j’en oublie de me faire PLAISIR. La pression vient aussi du côté “pro” qu’a parfois le blog : répondre à des demandes de marques, gérer les échanges, réussir à faire respecter son travail. Tout ça est très difficile à aborder avec sérénité, d’autant plus que je refuse les partenariats aux termes douteux et garde mon intégrité à 100%.

 

“Pour être créatif, il faut surmonter la peur de se tromper.”

♦ La peur de mal faire : Le point d’orgue de cette peur c’est bien ça. Je suis dans l’angoisse de MAL faire, de ne pas vous PLAIRE, de m’exposer à un désintérêt de mes lecteurs ou même à des critiques virulentes. Si bien que, je perds plaisir à faire les choses, je passe plus de temps à m’interroger qu’à m’exécuter. Pourtant, j’ai des tas d’idées, toutes consignées dans des petits carnets… Mais je me mets des limites, je dresse des barrières qui me freinent peu à peu. Vous n’avez peut être pas ce sentiment en me lisant, car je continue de publier malgré tout, mais c’est devenu “plus compliqué”, moins “évident”.

 

♦ Vouloir tout en même temps et tout tout de suite : la patience n’étant pas mon point fort, je veux tout, tout de suite, tout faire, ne rien déléguer. Bref, je me perds dans les méandres d’une tonne de travail dont je ne maîtrise bien évidement pas tous les aspects … Mais je me soigne et mon chéri m’aide désormais pour les vidéos, pour mon plus grand soulagement …


Enfin, je resterais sur ces mots que j’ai lu de Nelson Mandela :

“J’ai appris que le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre.”

 

Une chose est sûre, j’ai de plus en plus envie de faire uniquement ce qui me fait le plus rêver : les tutos. Créer des choses, partager avec vous, vous apprendre à réaliser des objets ou des coiffures, vous donner des conseils, organiser des rencontres “en vrai”. Vous voir, échanger, discuter. J’ai envie de faire un peu tomber cette “barrière” du web, de savoir “à qui” je m’adresse, de mieux vous connaître et de savoir ce que vous pensez. Peut être qu’avec ça, ma peur pourra un peu s’envoler !

 

33 commentaires

  1. Je te suis depuis quelques temps et j’étais loin d’imaginer que tu subissais tout cela. Je comprend la peur que tu ressens, dans le speed tu étais obligé de maîtriser, obliger d’y aller, foncer, sans te poser de questions, de toute façon tu n’avais pas le temps.
    Je te conseil de mettre ton blog en pause vis à vis de tes lectrices, mais de continuer à écrire, créer, pour toi, des tonnes de brouillons que tu ne publieras peut être pas au final, mais qu’au moins tu auras écris pour toi, sans te dire “je dois tourner cette phrase comme ça et pas comme ci, et utiliser ce mot et pas un autre…”. Prend du temps pour toi parce que mine de rien, quitter son boulot et se retrouver à devoir occuper son temps autrement ce n’est pas chose facile.

    Bon courage ma belle, tu vas réussir à aller de l’avant, tu as mis les mots sur tes peurs, à toi de les affronter <3

  2. Bonsoir Mylène,
    Tu le sais, je te suis souvent sans trop commenter, je suis un peu comme ça. Mais aujourd’hui ton post me touche particulièrement.
    Pour commencer, je voulais te souhaiter bon courage. Bon courage pour retrouver la pêche, pour démêler ton sac de noeuds que tu évoques.
    A vrai dire, je me sens hyper proche de toi, de ce que tu vis.
    Il y a deux ans, j’ai du quitter mon emploi pour partir vivre à l’étranger “à cause” du boulot de mon chéri. J’y voyais aussi une super opportunité de développer des projets personnels/professionnels. Et puis, comme toi, je me suis un peu perdue. La vie et la santé ont eu raison de deux années. Aujourd’hui, je suis rentrée en France et ce nouveau départ, je ne le laisserai pas passer. Justement parce que j’ai perdu deux ans. Alors, l’organisation, c’est pas facile mais il est nécessaire d’en avoir une (et tu l’a constaté).
    La fatigue, parce que quand on bosse en freelance on ne compte pas ses heures, est une alliée dont on a du mal à se défaire mais il faut que tu penses à toi, à ton repos un peu…crois moi, c’est important!
    Ensuite, je voulais te dire que je comprend tout à fait ta “peur” et ces questions que tu te poses comme “je veux ou je dois bloguer?”, je pense qu’au bout de plus de trois ans de blogging, c’est normal de passer par là. A toi de trouver un nouveau rythme pour ton blog, une nouvelle impulsion…mais la jeune femme créative et super punchy que je vois en toi me semble bien armée pour ça, je ne m’en fait pas!
    Pour finir, et parce que mon commentaire est déjà énorme, je voulais aussi te dire que la non-patience que tu évoques, tes doutes, ton emmêlage de pinceau ne sont pas anormaux et il faut simplement te poser, seule face à tes projets et ce que tu as en cours et tout poser à plat. Crois moi, une après-midi j’ai tout posé sur papier, ça m’a beaucoup aidé.
    Je suis très admirative de ce que tu as accompli, des contenus que tu produis et je ne suis pas la seule. Ton univers t’es propre et tu as ce mérite là.
    Je t’embrasse et te souhaite bon courage!

  3. Oh bichette, je le trouve parfait ton article (enfin tu vois ce que je veux dire…). Tu sais que tu as toute mon attention si tu souhaites en parler, des conseils sur n’importe quoi ou juste l’envie de parler car ça fait du bien. Je te prêterai même Boubou pour les vidéos haha ! On sent bien que tu veux bien faire et qu’au contraire c’est extrêmement touchant pour nous, tes lectrices. Je comprends parfaitement ce que tu ressens quant au point “La peur de mal faire”. Je le ressens aussi (si, si je te jure). C’est compliqué de trouver le juste milieu entre faire quelque chose qui plaira “à coup sûr” au plus grand nombre (tout en pensant à soi) et/ou sortir un peu de sa zone de confort (ou disons plutôt des sentiers battus) pour présenter un contenu original et plus personnel. Mais sur ce point là et crois moi ce ne sont pas des mots en l’air, tu as toute ma confiance. Chacun de tes posts qu’ils soient sur le blog ou via Youtube sont d’une qualité incroyable. Bien sûr quand tu prendras du recul dans quelques mois tu verras encore plus ton amélioration, car c’est avec le temps qu’on s’améliore (comme le bon vin? oui moi aussi j’adore les expressions haha). Et comme je te l’ai dis, en parler c’est déjà une étape pas facile que tu as réussi à franchir. Une chose est sûre, tu es plus forte que tu ne le pense ma douce et tu trouveras les réponses à tes questions petit à petit. En attendant, l’important c’est de trouver tes limites, faire attention à toi et surtout de te faire envie.

    PS : Si tu as besoin d’un témoignage pour ton article sur “Je m’expose sur internet et je ne mérite les horreurs” comme tu le dis plus haut, je suis là xD. Je suis à 100% d’accord avec toi sur le fait que cette phrase c’est du grand délire. Autant beaucoup recherchent la gloire et la célébriteyyy, autant faut arrêter, on n’ouvre pas un blog ou une chaîne Youtube pour rêver de recevoir des mots méchants ou pire. Bref bref, je m’égare.

    Tu sais déjà tout ce que je pense de tout ça, mais je tenais à t’apporter une fois de plus toute mon amitié et mon soutien ma Mymy d’amouuuur. Full love sur toi 💜

  4. Belle poupée, je te souhaite plein de courage, vivre un licenciement n’est jamais gai mais j’espère que ça va te permettre de vivre de nouvelles choses, et surtout de te recentrer sur toi : profites-en pour te reposer. Le plus important, c’est ta santé! C’est à ça que tu dois penser en premier!
    Et surtout, fais ce dont tu as ENVIE! Ton blog c’est ton espace à toi ♥ Tu m’as déjà montré quelques “aperçus” des méchancetés que tu peux subir, et même si je trouve ça ahurissant, je te souhaite de te blinder contre ça! Je ne comprends pas la bassesse et la méchanceté des gens, mais malheureusement on ne peut pas les empêcher d’exister (si seulement!) alors la seule chose à faire c’est ignorer, passer au-dessus, et surtout ne pas oublier que nombreux sont ceux qui t’apprécient et adorent ton blog (et ta chaîne!) ♥♥♥
    Nous on te kiffe ♥♥♥
    Bisous ma jolie ♥

  5. Je te lis souvent et je trouve que tout ce que tu fais est extraordinaire ! Tu es une jeune femme pleine d’énergie et très créative. Pose toi et prends le temps qu’il faut pour toi. J’espère vite te lire et que sois plus épanouie 😀

  6. Hello Tiboudnez,

    Je te suis depuis tes débuts mais je n ai pas pour habitude de laisser de commentaires, cependant ton article de ce soir m a beaucoup touché.
    Je ne vais rien t apprendre, le succès attire la jalousie et il est beaucoup plus facile de critiquer que de féliciter, alors pour ton épanouissement personnel ne prend pas en considération les critiques négatives et non constructives car tu vas sombrer dans le désespoir alors que tu semble être une personne positive et lumineuse.
    Sache que grâce à toi, j ai appris à me maquiller, à me coiffer et à faire des objets de déco 100% made by me. Et je ne te remercierai jamais assez des biens fait que cela m a apporté. Moi qui ne savait pas me mettre en valeur, j ai appris via tes tutos à découvrir ma féminité et à adapter mon maquillage en fonction des occasions.

    Enfin, sache que c est normal que tu te sentes un peu perdu en ce moment, tu quittes un vie de sécurité (salarié) pour une vie d aventure (entreprenariat) mais qui dit aventure dit stress du futur. Tu n es plus dans les rails oú on te dit plus ou moins quoi faire car là tu es ton propre patron et c est pas facile d avancer à l aveugle avec en plus la pression de réussite pour toucher un salaire à la fin du mois, mais tu es jeune et tu as la vie devant toi, donc te prend pas la tête, si tu réussi t’en mieux sinon c est pas grave tu reprendras une vie de salarié et ton blog sera de nouveau un projet personnel Annexe.
    Mais quelque soit ton avenir il faut que tu prennes plaisir à te lever le matin, si tu as besoin d une pause prend là, celles qui apprécient vraiment ton blog comprendront et les autres s en iront.

    En tout cas je suis de tout cœur avec toi, (mon commentaire est beaucoup plus long que prévu ha ha), prend soin de toi.

  7. J’espère que tu va jamais l’arrêter ton bébé blog! On a besoin de toi nous les lectrices! Qu’est-ce qu’on va devenir sinon? C’est sûr il t’aura fallu du courage pour t’y mettre à plein temps! Et je te tire mon chapeau mais faut surtout pas te laisser abattre! C’est top ce que tu fais! Et regardes, tu commences la semaine avec des vidéos pour MyLittleBox! C’est pas la classe ça?

  8. Hello Mylène,
    Je suis ton blog en silence habituellement mais ce que tu écris fait vraiment écho à ce que je peux ressentir en ce moment. Depuis un an, je suis freelance également, dans un tout autre domaine, et l’angoisse de mal faire et de me tromper, je connais bien ! J’ai tout à fait conscience de m’infliger une pression énorme pour rien, car même si je devais un jour arrêter et retrouver un emploi salarié, il n’y aurait pas mort d’homme, mais c’est plus fort que moi. Bon, je n’ai pas encore trouvé la solution, mais je voulais juste te dire que tu n’es pas seule à ressentir ce genre de choses. C’est parfois difficile de mener sa barque seul(e). En tout cas, tu peux être sûre d’une chose : tu réalises vraiment des articles de qualité, ton blog est une petite pépite dont tu peux être fière.

  9. Tu as beaucoup de talents dans tout ce que tu entreprends ! Les lecteurs qui te suivent depuis longtemps (comme moi^^) t’apprécie pour ce que tu es alors te resteront fidèles tant que tu seras toi. Si tu perds des abonnées en faisant ce que tu aimes alors tant mieux : C’est qu’ils n’y avaient pas leur place. Le plus important c’est ton bonheur car plus tu feras ce que tu aimes plus tu partageras les jolies choses que tu nous propose dans la joie. On ne peux pas plaire a tout le monde c’est un fait, et c’est normal d’être touché quand on nous le fait remarquer ! Mais les belles rencontrent qu’elles soient réelles ou virtuelles que tu as pu faire grace a ton univers pailletés doit etre ta plus belle récompense et motivation a continuer à faire ce qui te plait !
    Prends tout le temps que tu veux pour écrire et filmer ce que tu veux, nous on t’attendra sagement !

    Et puis tu sais maintenant que c’est avec plaisir que je prendrai un thé avec toi sur Paris ^^ C’est bien beau d’avoir fait un groupe facebook, maintenant il faut concrétiser la chose 😉

    Bises

  10. Pour une blogueuse aussi “célèbre” que toi, on s’imagine mal que tu puisses avoir peur (oui-oui, on vous voit comme des super womens =p).
    Ce que tu partages dans cet article, je le ressens aussi de temps à autre, l’impatience, le fait de tout vouloir là maintenant, mais j’apprends à me calmer pour ça (la méditation m’aide pour ça).
    Pour le fait d’avoir peur de ne pas plaire, je dirais que tant qu’on fait les choses avec du coeur, tant pis, s’il y a des gens qui n’aiment pas parce qu’ils laisseront toujours la place à ceux qui aimeront. =)

  11. Coucou. Je te suis depuis quelques temps notamment sur instagram et je regarde régulièrement tes vidéos sur youtube mais je n’ai que rarement pris le temps de commenter. Ton poste est très touchant et tu n’es pas la première des blogueuses ayant de l’expérience qui a ce genre de discours…
    Je suis sûre que tu arriveras à trouver la voie qui te convient tout en continuant à plaire à tes lecteurs ça je n’en doute pas!

  12. Moi la peur elle m’empeche de vivre. J’ai peur de tellement de choses que je suis paralysée et n’entreprends pas mes projets, mes rêves. La plupart du temps je ne me sens pas vivre… Mais je ne suis pas là pour parler de moi et je ne suis pas fière de ma condition. C’est juste pour dire que je te comprends, te soutiens , courage

  13. J’ose espérer, qu’après avoir écrit ca, ca t’as libéré, un peu? Je te suis depuis tes débuts (@ellesnails) j’ai toujours cru en toi, à tes rêves! C’est une opportunité géante que d’être à son compte, créer ce que l’on a envie. Il faut juste apprendre à se lancer, se jetter dans le vide, mais crois moi tu ne t’écraseras pas au sol, il y aura un trampoline ou bien des bras pour t’accueillir! La peur n’évite pas le danger. Prends confiance en toi ma belle Mylène, la vie est si courte, profites en pour réaliser tes rêves ❤️

  14. Bonsoir Mylène,
    Comme toutes les autres filles ton article me touche beaucoup ! Je vis moi aussi en ce moment une période où je me pose 1000 questions quand a mes projets professionnel… Pourtant j’ai fait des longues études et j’ai été diplômé l’année dernière, on pourrait croire que tout a comme sur des roulettes mais j’ai une peur bleu de mon propre travail .. Et ça me fait me remettre en question et c’est un sentiment terrible . La fatigue est la meilleure arme pour se décourager … L’hiver n’aide pas mais bientôt les beaux jours arrivent et j’espère que ça ira mieux.
    Je te suis depuis longtemps moi aussi et j’aime beaucoup tout ce que tu fais entre les coiffures avec tes cheveux de raiponce qui font rêver, ton visage parfaitement dessiné qui rend tout tes make up super joli, mais surtout tes DIY super bien expliqués ! Étant moi même une fan de DIY j’ai l’impression de me reconnaître dans tes articles et ça me fait du bien de voir qu’il y a d’autres gens qui partagent la même passion. Tu as vraiment un don pour bien expliquer les choses et rendre tout joli ! En plus quand tu es passée a la télé pour faire un tuto sur les luminaires j’ai vu que tu venais de Meaux et je travaille la bas en ce moment alors bizarrement, je me suis sentie encore plus proche de quoi tout a coup moi qui vient du sud à la base et qui n’avait aucune idée d’où tu venais ! En tout cas moi J’adore ton blog ton insta et ta chaîne YouTube et je trouverai ça dommage si tu arrêtais parce que c’est vraiment chouette ton petit monde !

    Plein de courage la belle , bises 🙂

  15. Holala Mylène!
    Quelle angoisse tout ça… Les changements font peur, il faut du temps pour retrouver ton équilibre et c’est normal!
    Si je peux me permettre de te donner un conseil, ne sois pas trop exigeante envers toi même. Prends du temps pour toi, un peu de recul.
    Je suis certaine que la plupart des personnes qui te lisent aiment ta spontanéité et ta fraîcheur, alors ne cherche petit pas à faire plaisir, cherche à être toi, vraie et sans chichis !
    Tes tutos sont top, alors éclate toi, prends du plaisir pour toi et ça sera communicatif j’en suis sûre !
    Plein de bises et de bonnes ondes pour ce nouveau départ dans ta vie ^^

  16. Bonsoir Mylène,
    Je te suis depuis longtemps maintenant – en secret, comme une vieille prof qui regarde ses élèves grandir – et lire ce post m’a donné envie de te dire combien ce que tu fais est beau et juste. “Juste” parce que tout ce que tu publies te correspond et que c’est ton droit le plus fondamental de partager ton univers ; prend TOUT de cette expérience, même la peur. Cette étape est essentielle : les gens qui n’ont pas peur sont des inconscients. La peur remet en place l’échelle des valeurs !
    Je te souhaite le meilleur, et à bientôt j’espère !

  17. Oh… :/ Je te suis depuis quelques temps sur Snapchat et je ne m’étais jamais faite ce genre de réflexion… il y aura toujours des mauvaises langues et en suivant plusieurs blogueuses j’ai appris que malheureusement la loi de la jungle sur internet est très virulente 🙁

    Tu as un univers tellement doux, c’est un plaisir de venir ici ou de regarder tes vidéos sur youtube, c’est toujours un bon moment à passer et tes tutos m’inspirent beaucoup car je vais bientôt ouvrir une MAM et j’ai hâte de pouvoir faire la déco à partir de tes tutos ^_^

    Douter est humain, et c’est quelque chose de positif même si on ne se sent pas toujours bien (je le vis en ce moment avec mon projet professionnel, je quitte mon emploi actuel, un CDI, pour me lancer dans l’inconnu, c’est effrayant et excitant !) mais il faut que ce soit constructif et pas nous détruire.

    Tu fais les choses bien, tu as ton univers et tu partages tes connaissances de manière très ludique et simple, c’est vraiment agréable de regarder un tuto et de se dire “mais je suis capable de le faire ça !” 🙂 et d’avoir envie de le faire en plus, parce que c’est toujours très joli 🙂

    Je te souhaite une bonne continuation et encore plein de jolis articles que tu partageras avec plaisir 🙂

  18. Se faire licencier, ce n’est jamais anodin et c’est normal que cela te demande du temps… C’est sûrement pour cela que tu te sens un peu perdue, fatiguée, etc.
    Je parle en connaissance de cause car cela m’est arrivée il y a un an alors que je venais de quitter mon CDI pour un job que je pensais en or et où au bout d’1 mois (donc en pleine période d’essai), on m’a dit “au revoir”…
    Il faut se laisser un peu de temps pour digérer cela… Et rebondir. Je ne te connais pas mais je suis certaine que tu vas trouver les ressources en toi pour rebondir et retrouver le chemin de ce que tu souhaites réellement au plus profond de toi.
    Il faut t’écouter et faire ce qui te fait plaisir, c’est comme ça que l’envie reviendra…
    Tu veux faire des tutos ? et bien fais-en, ils sont très bien tes tutos 😉
    Ensuite tu peux également envisager des missions en freelance pour assurer un peu le côté financier…
    Enfin je suis certaine que tu trouveras ce qui t’épanouira !

  19. Salut Mylène,

    Je trouve tres courageux que tu aies decide de publier cet article. Il est important d’exprimer ses peurs et angoisses, ne serait-ce que pour toi. Et puis comme tu le vois dans les commentaires, tes lectrices sont la et te soutiennent !
    Je rebondis sur ce que tu dis concernant l’exposition sur la toile et les remarques blessantes ou carrement mechantes de beaucoup. Je suis d’accord avec toi et je trouve ca lamentable… Malheureusemment il semblerait qu’on ne puisse rien faire contre. Alors meme si c’est difficile, essaie de te concentrer sur les commentaires positif et/ou constructifs !
    Il est possible que la perte de ton travail ait entraine un manque de confiance en toi, peut etre aussi que tu te mets trop la pression par rapport au blog ? Que veux-tu en faire reellement ? Que cela reste un loisir ou en faire ton metier ? Si tu le peux, essaie de prendre du recul et de retrouver avec ton blog la relation d’avant. Tes tutos sont tops, je trouve super le format video. Continue et fais les choses pour te faire plaisir. Ca s’en ressentira directement sur tes lecteurs ! 🙂

    De mon cote, je continue de te suivre assidument !

  20. Je te fais un petit coucou pour te dire de t’accrocher! Je te suis depuis un petit moment et ton article m’a particulièrement touchée. J’ai moi aussi perdu mon job, et vais reprendre des études pour construire je l’espère un truc plus solide. Dans nos sociétés travaillistes, ce n’est pas évident de se définir quand on n’a plus de travail. Je comprends que tu puisses te sentir perdue, c’est normal, mais ce qui est très positif c’est que tu es quelqu’un de créatif, tu as quelque chose de précieux auquel te raccrocher, et qui va t’amener à développer d’autres aspects de toi et t’ouvrir d’autres portes. C’est vrai, ce n’est pas facile de choisir son chemin quand on a l’impression d’avoir été lâchée à un croisement, mais tes jolies citations sont là pour te montrer la voie : il faut essayer. Si ça ne marche pas, tu tenteras autre chose, c’est ce qui fait la richesse de la vie, et permet de s’accomplir. Je finis mon petit mot par une citation de Mandela qui m’aide beaucoup en ce moment. Pour lui, pas d’échec : “I win, or I learn”. Et laisse les rageux de côté, ils n’en valent pas la peine. Reste zen et trace ton chemin à ton rythme, tes jolis articles montrent la voie à bien d’autres! 😉 Je t’embrasse, take care! xoxo Luxie

  21. Coucou

    Ca doit être un passage à vide. Le contrecoup de la perte de ton boulot.
    Tu as du talent (énormément), tu vas rebondir. Mais il faut peut être faire une vrai petite pause.
    Je t’ai connue via le magazine As You Like, j’ai vu tes tutos pour Femme Actuelle, ta vidéo à l’émission C’est au programme (j’ai failli y passer mais je n’ai pas encore eu le courage d’aller jusqu’au bout (complexée par ta (très bonne) prestation ?), il faut dire que les microbes du mois de février n’ont pas aidé non plus, mais c’est une autre histoire) et je t’admire vraiment.

    Je te souhaite de trouver ta nouvelle voie !

  22. Super ton témoignage !
    J’ai assisté au workshop entrepreneuriat de Paulette ce week-end et je ne peux que t’encourager à aller de l’avant avec tes projets perso pour qu’ils deviennent pro !
    T’encourager à participer à ce genre de rencontre pour que cela t’aide dans tes démarches.
    Puis rien de tel que les vrais rencontres pour se sentir pousser des ailes et la force pour réaliser tous tes rêves 😉 !

  23. Bonjour Mylène,
    Ton post m’a beaucoup touché car je m’y retrouve un peu ! J’en suis à mon troisième mois de chômage ! En 4 ans depuis la fin de mes études, j’ai l’impression d’accumuler le chômage plutôt que de travailler ! A chaque fois, à la fin de mes missions on me dit qu’on va m’embaucher, mais finalement je me fais avoir et le poste qu’ils créaient en CDI n’est pas pour moi ! C’est fatiguant et j’en arrive même à me demander si c’est moi qui ne convient pas !
    Et je suis comme toi, j’ai l’impression que j’avais plus “d’envie” à bloguer lorsque je travaillais en parallèle, ça me permettait de m’évader, mais là j’ai plutôt l’impression que je blog plus par besoin et non plus avec envie ! Du coup, certaines semaines je n’écris qu’un article ou aucun alors qu’avant je bloguais deux fois par semaine ! J’avoue qu’en ce moment j’ai un peu le morale dans les chaussettes, mais je me mets des coups de pieds aux fesses pour avancer et heureusement les copines sont toujours là lorsqu’on a pas le moral ! Courage ma belle je suis persuadé que l’on finira par vaincre nos peurs !
    Des bisous et passe une bonne journée <3

  24. Coucou Mylène, je te “suis” avant la création de ton blog et je te rassure je n’ai pas l’impression que tu es changé. Tu ne me déçois pas du tout du tout!
    Je ne commente presque pas mais là je suis obligée 😉
    J’ai pu te rencontrer et c’était vraiment top pour moi tu es vraiment une belle personne qui aime donner et ça se voit.
    Je préfère apprendre des choses avec toi grâce aux tutos surtout alors si tu reviens à tes premiers amours, je serais encore là et toujours là
    N’hésite pas en cas de coup de blues de blog ^^ à en parler, on est des lectrices mais on t’apprécie en premier pour ta personnalité
    Des gros gros bisous

  25. Je te suis depuis quelques temps, et je ne pensais pas que tu vivais des choses si dures.. Merci de t’être “ouverte” à nous. Je ne te connais pas personnellement mais je suis certaine que tu vas
    trouver les ressources en toi pour avancer 🙂 et n’oublies pas de te faire plaisir ! c’est bien le plus important (oh oui des tutos!)
    Je te souhaite tout le courage dont tu auras besoin 😉

  26. Bonjour Mylène,

    Tu dois certainement voir les statistiques de ton blog. Donc tu sais que la grande majorité des internautes qui te suivent sont une masse silencieuse, qui ne commente jamais, et qui pourtant vient visiter ton blog très régulièrement. Je fais partie de cette masse “silencieuse” qui apprécie tes contenus sans te le dire. Ils sont doux, joyeux, élégants. Ils te ressemblent.
    Les coms “négatifs” voire “harceleurs” font malheureusement partie d’Internet. Il faut vraiment faire un travail de lâcher prise dessus, ils ne doivent pas masquer la réalité de ton blog, à savoir : que enormement de gens adorent ce que tu fais !
    Si tu n’es plus sûre de ce que tu fais en ce moment, prend le temps de te retrouver un peu. Ton blog, c’est ta pépite et ton espace d’expression et de plaisir. Écoute ton intuition, les gens qui te sont proches, et prend soin de toi 🙂
    Tout a déjà été dit plus haut par d’autres lectrices alors c’est juste un gros message d’encouragement de la part de ta majorité silencieuse :-*

  27. Licenciée moi aussi quand mon blog avait tout juste un an, je me suis dit à l’époque que c’était une chance et que j’allais pouvoir blogguer à fond. Ce que j’ai fait….
    J’ai vécu des choses passionnantes.
    Malheureusement cela m’a aussi permis de découvrir la face cachée de la blogo. Faire face à la méchanceté des gens. L’impatience des lecteurs. L’incompréhension de certaines personnes qui pensent que la vie 2.0 est la vraie vie…

    Je pense que si tu es bien “armée” il n’y aura pas de problème. Et honnêtement n’ait pas peur car ton blog est superbe ! Le travail que tu accomplissais en ayant un job à côté était fou ! N’ayant maintenant plus que le blog, ça sera juste DINGUE !

  28. Ma Mylene, tu te souviens qu’on a lancé nos blogs en même temps ?!
    Tu te souviens que tu doutais tous le temps ?! et puis j’ai vue un papillon sortir de son cocon, une beauté qui s’assume qui montre son minois, qui tourne des vidéos, qui s’affiche dans mon intermarche… La ou moi je stagne ne veux pas me montrer, préfère rester dans l’ombre… Tu te rends compte du chemin et dew expériences acquises ? C’est un truc de dingue… Reste toi même suis ton cœur comme tu le fais depuis le début et reste toujours sincères c’est pour ça que tu cartonne 😊😉😍😘

  29. C’est tout à fait compréhensible <3
    Je ne savais pas que tu avais perdu ton travail, j'en suis désolée et j'espère que ça ne s'est pas trop mal passé 🙁
    Pour les vilains commentaires malheureusement on ne peut rien y faire, cette capacité qu'on certaines personnes à vouloir faire du mal cacher derrière leur écran est incroyable! Ça me dépasse complètement!

    Pour l'organisation je comprend, avant de tomber malade à répétition j'avais trouvé mon rythme mais depuis j'ai beaucoup de mal à me remettre dedans, tout me paraît insurmontable.
    Et pareil la peur de lasser, de ne pas plaire est toujours là, et parfois ça freine!

    Je te souhaite du courage et je t'envoie une pluie de bisous pailletés!!!!!! 🙂

  30. Coucou ma poule,
    Je pense que c’est la 1ere fois que je laisse un commentaire ici. Mais maintenant que je te connais, je me sens comme privilégié.
    C’est drôle finalement de voir qu’on a “le même parcours”. Enfin moi c’est ma dem’ que j’ai donné. Après 10 ans de carrière dans la mode (qui te presse comme un citron). Comme toi j’ai la trouille de ma vie, j’ai choisi un métier “stratégique” en remplacement. Un qui me donne l’occasion de me dévoiler ici, mais aussi de (très) bien payer mes factures… Et tanpis pour la double vie.

    Je ne peux que t’encourager dans sur la voie de tes rêves. Et ne doute pas. Je viens de terminer un livre super, WakeUp de Christine Lewicki, qui dit que les petites voix qui nous font douter devraient être des déclencheurs. “Tiens, j’aurais pas envie de faire ça moi ? Et si je n’avais pas peur qu’est-ce que je ferais ?” C’est une question que je me pose souvent quand je doute trop, et la réponse est souvent “beh je me lancerais!”
    Tu es une personne (une star) pleine de talent. Crois en toi !

  31. Chère Tiboudnez,
    On ne se connait pas,même si je passe très souvent sur ce blog,et que je ne poste que très rarement mais ton message m’a touché. Nous devons avoir a peu près le même âge,les mêmes envies etc et percevoir cette crainte,cette tristesse,ce trop-plein a ton âge ca m inquiète! Tu es intelligente,une vraie battante,très créative et pédagogue alors oui tu es tombée,mais tu vas te relever encor plus forte de cette nouvelle expérience. Prend du temps pour toi,tes proches et…pour ne rien faire,des fois,ca fais un bien fouuuu!si tu ne postes pas tous les 2jours?et beh tant pis,on s en remettra,l essentiel est que tu sois bien! Aller jolie tiboudnez,je te souhaite plein de bonnes choses et a bientôt 😊

  32. Je trouve cet article très beau, tu es si sincère que je me sens hyper proche de toi, à vrai dire je ne suis qu’une petite blogueuse et j’admire ton travail mais dans ma vie étudiante le stress est la, la fatigue aussi et ce n’est pas tous les jours facile ! Alors pour sortir de ce stress j’ai ouvert mon blog car écrire est un réel plaisir et une passion!
    Mais parfois il faut dire stop et prendre du temps pour soi, prend du recul, profites de ta famille etc… Tu es une femme vraiment très créative et j’adore ton blog mais ta santé passe avant et nous les lectrices pouvons le comprendre, je veux dire tu n’es pas obligé de poster tous les 2 jours un article, tu peux prendre une semaine de vacances et sortir de ta routine pour te remettre d’attaque 🙂

    Bon assez de blabla, je te fais pleins de bisous et pleins de bonnes choses !

    😘😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *