DIY – Rêve d’été, rêve de sirène …

Un nouveau DIY tout droit venu de mon séjour à Honfleur : un plastron en coquillages ! 
Tout d’abord sachez que j’ai arpenté la plage à la recherche de jolis coquillages, pas si facile quand la marée vient de redescendre, les coquillages sont tout “sales” et cachés par le sable humide. Bref, c’était quand même sympa de jouer les chercheuses d’or euhhh de coquillages ! J’ai ramené tout ce beau monde à l’hôtel et on a nettoyé çà en amoureux dans le lavabo de la salle de bain ( pas bien, on a failli le boucher ha ha / à ne pas faire ). Ce collier je l’ai imaginé en pensant aux sirènes, ces êtres légendaires tantôt tyranniques tantôt merveilleux. Quelque part elles me font rêver, avec leurs écailles nacrées et leur beauté hors normes. Pour le réaliser j’ai choisit une peinture en bombe or pâle pour donner ce côté si précieux qu’ont les sirènes … J’espère que ce petit pas à pas vous plaira, n’hésitez pas à me montrer vos propres réalisations ! 

Tester les diverses dispositions avec vos coquillages pour réaliser un collier 100% unique.
Vous pouvez bomber le dos une fois terminé afin d’unifier l’ensemble.

✩ Bisous bisous mes petites sirènes ✩

73 commentaires

  1. C'est juste magnifique !
    Tu as eu une super idée, et puis les coquillages or c'est tout à fait l'esprit sirène.
    J'ai bien envie de m'inspirer de ton tuto, mais avec un seul coquillage et en bracelet
    Bisous !

  2. Ce plastron est très joli et il te va à ravir. C'est une bonne idée et facile à réaliser, merci pour ce partage.
    Soit dit au passage, tu es très belle. Tu respires la fraîcheur et tu es un bel exemple de beauté naturelle !

  3. Magnifique ! je pars à la mer demain, je vais m'empresser de fouiller la plage ! 🙂
    De plus, on te l'a déjà dit, mais tu es vraiment très belle, le doré va super bien avec tes cheveux blonds 🙂

    1. Merci jolie Piiiou, c'est adorable <3

      Niveau fragilité je pense que çà va, il me parait plutot "solide" en tout cas suffisament pour ne pas s'inquiéter !! Les morceaux de cuir crééent des sortes de "charnière" entre les coquillages..

  4. Ce matin, j'ouvre ma boite mail, et regarde vaguement un mail reçu de la part de A Little Mercerie. D'habitude je ne les lis pas vraiment mais ce matin, mon regard est accroché par un visage familier : celui d'une ancienne élève, que j'ai eu en cours de mathématiques au Lycée Coubertin il y a… déjà bien longtemps (6, 7, 8 ans ? je ne sais plus compter !)
    Quelle belle surprise, je vais m'empresser de regarder un peu ce blog.
    Bonne continuation

    1. Quelle plaisir de lire ce commentaire ! Comme quoi même le monde d'internet est vraiment petit !!
      Effectivement c'était en 1ere donc il y a … 6/7 ans ! Le temps passe vite mais je me souviens parfaitement de vous 🙂

      Merci d'avoir laissé ce message qui m'a donné le sourire, j'espère que mon blog vous plaira/

      Bonne journée,

      Mylène

  5. Bonjour Mylène, je t'avais laissé un commentaire l'année dernière (je voulais m'inspirer de ton tuto mais avec un seul coquillage et pour un bracelet. Cependant depuis le temps je n'ai jamais réussi à percer mes coquillages. Tu as utilisé quoi comme "taille" de mêche pour ta perceuse ?
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *